Engagement.Expérience.Respect.

 

Choisir une doula de Pleine Lune, c'est choisir un profond engagement. On s’est mises ensemble. Femmes de cœur, de tête, d’eau et de feu. On s’est vues apprendre, insatiables. On a passé des heures à partager nos expériences, nos questionnements. On a vécu des rituels, des soirées, des doutes, des présences en accouchement, ensemble.Venues de partout au Québec, réfugiées dans les sapins, construisant l’équilibre toujours à recommencer de nos vies de femmes, de mères, d’accompagnantes.

 

Soutenues et inspirées par les valeurs d’accompagnement transmises par Isabelle Challut. Celle qui veille. Notre métier se transmet encore comme ça : à grands coups de partages, de mentorat, d’expérience.

La couleur de nos accompagnements en est le prolongement et nous tient à cœur. Une doula de Pleine Lune, c’est…..

 

Une gardienne de la physiologie. De votre bulle.

Ce passage à la maternité est magnifique. Et intense. Ses processus sont méconnus, surtout au niveau de ce qui se passe dans la tête et l’esprit des mères. Parce qu’il n’y a pas que les changements physiques… Quand on vous écoute, quand on vous regarde, on vous considère toute entière. Parce qu’on ne peut compartimenter une femme en un utérus, ou un col utérin, ou des seins.

C’est pour ça qu’on passe beaucoup d’heures avec vous, dans votre salon, au téléphone, et on the World Wide Web. Avant et après bébé. Qu’on vous suggère du bien-être. Qu’on vous photographie, vous masse, vous rebozote, vous belly paint et vous demande toujours : ‘toi, t’en penses quoi ?’

C’est pour ça qu’on aime savoir les petits changements de juste avant l’accouchement. Qu’on s’organise fort pour arriver avec ou juste après vous à l’hôpital, à la maison de naissance ou chez vous avec votre sage-femme.

Qu’on reste tout le long de l’accouchement.

Qu’on vous propose une relève, en cas d’impossibilité… et qu’on vous propose de la rencontrer avant bébé. On la connaît, cette relève. On l’a un petit peu choisie en pensant que ça ‘’fitterait’’. On lui fait confiance. Et on ne prend pas 200 accouchements par année. Même pas 40.

Votre bulle de naissance, c’est sacré. On la favorise. On aime vous voir avec vos partenaires, faire une équipe débordante d’autonomie, d’intimité, de tendresse. Quand ça va comme ça, on se met dans un petit coin, le sourire en coin. On tient l’espace. Après tout, ce bébé, c’est le fruit d’une certaine rencontre… qui vous appartient. Et quand ça ne va pas comme ça, on est là.

Et on savoure la beauté profonde de cette mise au monde; de celle-ci qui est la vôtre. On sait qu’elle est unique. Qu’elle a ses hauts et ses bas, ses sentiers parfois bien droits et autrement tout tordus; c’est correct, on la prend comme elle est. Avec ses murs et ses relâchements et ses courages et ses désespoirs. On marche à vos côtés. On adoucit les coins. On sait les hormones. On est bien dans le silence, et dans les gros sons d’accouchement. On est bien à ne pas tout savoir, à ne pas devoir faire.

 

Une source de savoir qui n’attend rien

Des heures de lecture. Des mois de formation. Des dizaines de bébés accompagnés. Des dizaines d’ateliers, de cours prénataux, de rituels. Des centaines d’heures de rencontres, des milliers d’heures de présence en accouchement. Une passion qui ne s’essouffle jamais.

Des élans vers toujours plus de formations, de transmission des anciens, de livres magnifiques et de webinaires… nos cheveux blanchissent et nos visages prennent leurs plis. Et on continue. On continue d’épurer nos histoires personnelles pour n’amener avec nous, lors de la naissance de votre bébé, que notre amour. Sans attentes. Simplement. On s’affine.

 

 

Une porteuse d’amour, justement.

Parce qu’on aime les humains, on aime les familles. On vibre avec elles. On récolte les indices qui nous permettent d’accompagner dans le respect, pour que l’expérience de l’accueil de bébé soit positive. Et que l’attachement se fasse, que les parents se sentent compétents. Dans l’arc-en-ciel des couleurs possibles.

Et les femmes…. comme on les aime. Elles nous impressionnent toujours. On les voit fleurir et les larmes partent du cœur et perlent au coin des yeux, devant cette réussite qu’est la naissance. Quoi qu’il se passe. Une rencontre entre bébé et ses parents, y a pas grand-chose qui peut nous remuer les trippes autant.

Pour amener tout ça, et parce que l’ocytocine circule librement dans une salle d’accouchement et s’accroche au cou de tout le monde, on aime les autres qui y sont aussi. Les Doulas de Pleine Lune, c’est aussi le fruit d’années de dialogues, de collaboration avec les équipes soignantes. Et de clins d’œil, de grandes-respirations-bouche-molle-col-mou tout le monde ensemble, de trucs partagés, de discussions dans le corridor…

C’est tous ensemble que l’on célèbre la naissance des familles.

 

Les Doulas de Pleine Lune, c’est tout ça. L’expérience, l’engagement, la rigueur, la passion, le respect, l’amour.

Partager sur Facebook
Please reload

Publication à l'affiche

Les Doulas de Pleine Lune... On est là pour la vie!

22 Mar 2017

1/1
Please reload

Publications récentes
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square